Relocalisation - stress tous azimuts !

Publié le par Anne Delacharlerie

Cette fois, on est dans le vif du sujet. La routine sur Mars, c'est bel et bien derrière nous. Et quant à celle que nous allons recréer sur Saturne, je ne me risquerai pas à pronostiquer une date !

Il y a :

- les cours de saturnien trois fois deux heures par semaine en tête à tête avec une Saturnienne caricaturale, dont je sors en ne sachant plus quelle langue je parle ;

- l'entreprise de déménagement qui nous demande pour les assurer, d'inventorier et de valoriser la totalité de nos effets à la petite cuillère près, exercice que nous menons à bien peu à peu, tout en sachant que ladite liste et les chiffres qu'elle contient seront à double tranchant si un pépin survient ;

- nos minous nés martiens qui sont eux aussi du voyage vers Saturne et qu'il a fallu équiper d'une puce électronique (!?!)

- les états d'âme sur le mode conserver-donner-jeter à l'ouverture du moindre placard ;

etc. etc. j'en passe et des meilleures.

Ah, j'oubliais le principal : il y a aussi des moments de pur bonheur, comme ce repas d'adieu surprise concocté par une bande d'amis cachotiers qui ont fait chanter à leurs enfants Vive Anne qui nous fait chanter sur l'air de Vive le vent.

 

Tout ceci pour dire que j'abandonne temporairement le blog, jusqu'à retrouver un peu de temps.

A bientôt donc, depuis Saturne sans doute.

Publié dans Relocalisation

Commenter cet article