Ecrire n’est pas correct

Publié le par Anne Delacharlerie

Jeune homme (…) il est difficile de faire comprendre à notre entourage que tout est nourriture pour le travail de l’écrivain, et que la plus grande partie du métier romanesque consiste en interprétations, en transpositions – certes pas en exercices de dévotion ! Si j’étais vous, je continuerais d’écrire et j’attendrais d’être en devanture des librairies pour m’expliquer auprès de mes proches. (…)  De toute façon, il y a de fortes chances pour que vous ayez à vous excuser. Il y a un jour, inévitable, où il faut s’excuser d’écrire ! Ecrire n’est pas correct.

Ces propos sont mis sur les lèvres de Zelda Fitzgerald par Gilles Leroy dans son roman Alabama Song, Prix Goncourt 2007.

Publié dans Journal

Commenter cet article