L’Ambitieuse

Publié le par Anne Delacharlerie

 

Je la croise dans un « morning coffee » du Ladies Club du coin, quelque part sur Mars :

-          Alors, vous déménagez bientôt, ou bien le contrat de ton mari va être renouvelé ?

-          Pas de nouvelles pour le moment, mais je suis sûre qu’on va le rappeler au Siège.

 

On se perd de vue, et on se retrouve dans les mêmes circonstances deux ans plus tard :

-          Vous êtes toujours là ? Je vous croyais rentrés sur Terre.

-          Non, finalement le Siège l’a supplié de rester encore un peu. On a accepté, il n’y avait vraiment personne pour prendre la relève, tu sais comment ça marche, ici…

-          Et alors, le deuxième contrat se termine bientôt, non ? Vous faites quoi ?

-          Cette fois c’est sûr, il faut qu’on le rappelle au Siège. Dix ans d’expat, ils ont besoin de lui là-bas maintenant !

 

On se re-perd de vue et je re-tombe sur elle au cours d’une Charity Fair sur Vénus.

-          Ca alors, mais vous êtes ici maintenant ?

-          Non, non, on est juste en vacances chez des amis, les Machinchose, tu les connais non ?

-          Ah oui !

-          On est venu acheter les cadeaux de Noël, voir le médecin et respirer l’air de la société de consommation parce que Mercure, c’est pas tous les jours drôle !

-          Ma pauvre ! Vous y êtes pour combien de temps encore ?

-          On déménage dans six mois.

-          Et vous allez où cette fois ?

-          On ne nous l’a pas confirmé, mais on l’a bien fait comprendre à Gaston : il sera sûrement rappelé au Siège !

 


(Je jure que j’exagère… à peine !)

Publié dans Femmes d'expat

Commenter cet article