L’Insatisfaite

Publié le par Anne Delacharlerie

Il y a trois ans qu'elle est sur Mars, et pourtant, l'Insatisfaite :

  -          refuse d’apprendre la langue martienne, même juste quelques mots. Trop dur. Et puis ici tout le monde comprend plus ou moins le Terrien. Alors il lui faut dénicher des perles rares, du style un dentiste congolais qui parle hongrois ou une nounou thaïe ayant fait ses études au Chili. Parce que les mouflets de l’Insatisfaite non plus ne peuvent pas apprendre le Martien: ce serait leur surcharger le cerveau, à ces chérubins.

  -           vit en Terrien : va aux cours de gym donnés par une Terrienne, avec d’autres Terriennes, fréquente l’église des Terriens ("Désolée, j'arrive pas prier en Martien !"), et visite les musées avec le club terrien. Elle trouve également inadmissible que cette idiote de boulangère au coin de la rue ne comprenne pas un mot de la langue des Terriens.

  -          peste que sa confiture préférée rhubarbe-melon-coing-au-basilic-et-au-gingembre-de-la-marque-Gentille-Grand-Mère soit introuvable sur Mars. De toute façon tous les produits martiens sont nuls, alors elle rapporte même le PQ de la Terre, et en plus elle se fend chaque fois d’une longue lettre de protestation au PDG d’Air Terre parce qu’à l’enregistrement l’hôtesse a le mauvais goût de lui faire payer plein pot ses 100 kg d’excédent de bagages.

-          regarde les informations télévisées de la Terre sur internet et ne consulte jamais le moindre média martien. Grèves, accidents, campagnes électorales, embouteillages, pénuries et autres avis de tempêtes ou de canicule : elle n’est jamais au courant.

-          accompagne son homme, avec les enfants et Médor, au moindre voyage de travail que Gaston accomplit sur Terre. Elle part avec sa troupe trois semaines avant lui et ne revient qu’un mois après. Et elle ignore royalement les instits de ses chérubins qui osent prétendre que ça les perturbe : au prix où la boîte paye l’école !

-          exige que la secrétaire de Gaston s’occupe elle-même de prendre RdV chez le pédiatre pour Chérubin et Chérubine, et qu’elle les accompagne tous les trois pour faire l’interprète.

-          parce qu’elle se sent vaguement coupable de son bien-être, paye sa femme de ménage trois fois le tarif en vigueur et la traite comme sa copine. Le jour où elle quitte Mars, ne comprend pas pourquoi aucune de ses copines ne veut réemployer la perle.

-          peste parce qu’il y a un écho quand elle appelle sa petite maman chérie avec Skype sur internet. Sur Mercure où elle vivait avant, il n’y avait JAMAIS d’écho. Preuve que Mars est bien une planète de nuls sous-développés.

 

Pourtant, le jour où elle partira de Mars, l’Insatisfaite dira qu’elle a absolument aaadoré cette planète et qu’elle va lui manquer énoooormément. Et elle décorera le salon de sa nouvelle maison sur Vénus avec toutes les breloques qu’elle a glanées au fil de ses virées chez les antiquaires martiens.

 

Confidence : en toute femme d’expat sommeille une Insatisfaite.

 

Publié dans Femmes d'expat

Commenter cet article