Les boutiques de Buenos Aires : la talabarteria

Publié le par Anne Delacharlerie

C’est la boutique du gentleman-farmer argentin, et par extension celle où le voyageur de passage pourra se procurer quelques souvenirs couleur locale.

En centre-ville, ce sont des magasins chics. On y trouve toutes sortes d’articles en cuir de vache et de carpincho (un gros rongeur dont je ne parviens pas à traduire le nom) tels que  chaussures, bottes, espadrilles, sacs, ceintures, portefeuilles, des objets en argent, ainsi que des vêtements chauds de style campagnard en laine de mouton et d’alpaca. J’aime tout particulièrement les ruanas, sortes de ponchos rectangulaires entièrement ouverts devant.

Beaucoup de ces objets sont décorés du guarda pampa, symbole géométrique provenant de la culture indigène mapuche et sensé reproduire les montagnes de la Cordillère et leur reflet dans les lacs en même temps que l’insertion de l’individu dans le monde et la société qui l’entoure. C’est en tout cas ce que j’ai cru comprendre, même si c’est sans doute beaucoup plus complexe !

Dans les talabarterias moins chics, on peut aussi se procurer du matériel d’équitation. J’aime tout particulièrement les étriers décorés et les tapis de selle en tissage coloré.

 

 

 

Note : L’alpaca est un camélidé de la famille du lama. Ils sont quatre cousins en Amérique du sud : le lama ou llama, la vigogne ou vicuña, l’alpaca ou alpaga, et enfin le guanaco, animal pas très malin dont on rencontre très fréquemment des troupeaux entiers postés au beau milieu des routes de Patagonie.

Commenter cet article

Francisco 06/01/2010 16:46


Je decouvre des blogs concernant l'Amérique du Sud , je reviens d'Argentine voyage que j'ai mis dans mon blog.
C'est une merveille ce pays. En ce qui me concerne, j'ai acheté pas mal d'articles en particulier des chemises La Martina elles sont 50% moins cheres qu'en France.
Au plaisir de te lire