Raffinement parisien

Publié le par Anne Delacharlerie

 

Je reviens d’un court séjour sur le sol de la vieille Europe.

Paris m’a semblé une ville belle, propre, tranquille, organisée, respectueuse de tous. Les Parisiens auxquels je me suis ouverte de cette impression n’en revenaient pas.

C’est sûr, tout dépend des références.

Vu de Buenos Aires, par exemple du vaste bazar organisé (je suis très polie) qu’est en permanence le carrefour de l’avenida Antartida Argentina avec celle de los Immigrantes à Retiro, un chauffeur de bus parisien, qui surveille tranquillement dans son miroir la sortie délicate de deux poussettes par sa porte arrière, et qui ensuite roule au pas derrière un vélo sans jamais klaxonner ni sortir de sa voie réservée, peut apparaître comme le raffinement ultime de la civilisation.

Publié dans Journal

Commenter cet article

loic-emmanuel 20/09/2008 12:18

Je te comprends ! Mais si tu vas en Autriche, en Suisse ou dans certains pays nordiques, Paris fait figure de ville un peu désordonnée, alors. Et pas toujours très polie ou civilisée.
Bonne vie dans ton Argentine ! Un voyage par pensée qui ne consomme pas d’énergies fossiles ! Amicalement. Loic

chris spé 18/09/2008 21:46

c'est vrai que comme on dit souvent "tout est relatif" ;-).