Parent d'un zèbre (ou de plusieurs...)

Publié le par Anne Delacharlerie

Un film pédagogique et émouvant en même temps. 
Rien à voir avec mon parcours ou celui de mes enfants, ou même celui de ma fratrie. 
Pourtant j'avais la gorge serrée en pensant à mes parents, à l'incompréhension et aux jugements incessants auxquels ils ont été confrontés, eux qui ont élevé plusieurs "zèbres" dans les années 70-80.
C'est la scène où le directeur d’école annonce qu’il ne sera pas possible de garder le gamin à cause de ses crises qui a remué le plus de choses en moi.
Rejet de la différence, peur de ce qu'on ne connaît et ne comprend pas...
Combien de fois ai-je été témoin de la même scène et de ses variantes en mode vous-ne-savez-pas-vous-y-prendre-avec-ce-gamin-il-lui-manque-juste-une-ou-deux-taloches dans la famille élargie, à l’école, la paroisse, au club de sport… ?
(Suggérer à Samuel Le Bihan de faire un film sur les fratries des enfants différents.)
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :