Confinement - 28 mars 2020

Publié le par Anne Delacharlerie

C'est plus fort que moi : en bonne aspie, je n'aime pas téléphoner. Même avec mes très proches, je préfère de loin le message écrit. Et moins je connais la personne, plus c'est compliqué à gérer pour moi. Rajoutez-y la nécessité d'appeler dans une langue étrangère plus ou moins maîtrisée, c'est carrément la panique.

Alors, imaginez en ce moment comme je me fais violence pour appeler presque chaque jour une amie différente !

Autistiquement vôtre,

Aspie Rine

Confinement - 28 mars 2020

Publié dans Confinement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :