Faux souvenirs

Publié le par Anne Delacharlerie

Une pensée pour les parents de Yann Moix, dont les révélations sur sa soi-disant enfance martyre ressemblent à de faux souvenirs. C'est malheureusement possible, c'est le cas dans ma famille : un enfant accuse ses parents du pire, plusieurs dizaines d'années après les faits allégués, alors que tous les témoins de l'époque peuvent attester qu'ils ne se sont jamais produits. Il suffit de saisir "faux souvenirs" dans un moteur de recherche pour réaliser que le phénomène est bien connu des médecins et de la justice.

Parmi tous les articles sur le livre de Yann Moix, la plupart semblent pourtant donner crédit à l'accusateur, au moins à minima, ce qu'on ne peut que déplorer. Je n'en ai lu aucun qui évoque la possibilité que ce soient de faux souvenirs.

L'un d'eux (ci-dessous) me semble analyser un peu mieux la situation. Article au détour duquel on apprend aussi que l'écrivain a fait une psychanalyse. Or les psychothérapies peuvent être source de potentiels faux souvenirs. 

PS : "40 ans de psychanalyse" pour une personne de 51 ans ?

Icon by itim2101 from flaticon.com

Publié dans Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :