De la conscience écologique des Allemands

Publié le par Anne Delacharlerie

De manière générale, les médias français entretiennent dans l’Hexagone une forme de complexe par rapport à tout ce qui se passe outre-Rhin.

C’était le cas l’autre jour dans un reportage sur une chaîne nationale à propos de la prétendue conscience écologique des Allemands.

Certes, ils sont grands consommateurs d’aliments bio, et de produits d’entretien dits verts.

Mais leur conscience écologique se déconnecte étonnamment dès qu’il est question de leur sacro-sainte bagnole. Pour ceux qui auraient encore des doutes, la voiture est reine en Allemagne, et les mêmes qui refusent de faire avaler quoique ce soit de non-bio à leur progéniture, non seulement possèdent tous un gros break familial noir fabriqué du côté de Munich ou de Stuttgart, mais en plus conduisent de manière carrément agressive. L’idée même qu’ils polluent de cette façon ne semble pas avoir atteint leur cerveau, et la contradiction leur échappe totalement.

J’ajoute que les tarifs des transports en commun sont obscènes par rapport aux prix du stationnement, et que mes enfants font régulièrement découvrir à leurs camarades allemands les transports en commun de leur propre ville !

Et cela, le reportage n’en pipait mot.

Publié dans Allemagne

Commenter cet article